Règlement intérieur du domaine de Sommedieue

Ami pêcheur,

Ce règlement a le mérite d’exister, il a aussi le mérite d’être appliqué, ne le prenez pas comme une interdiction mais comme un code d’éthique. Tout pêcheur à la mouche en réservoir digne de ce nom le respectera, intervenir nous serait désagréable.

Le règlement :

  • Hameçon simple sans ardillon ou ardillon correctement écrasé.
  • Grande épuisette à mailles fines obligatoire (pas de raquette de rivière). ATTENTION, nous ne fournissons pas les épuisettes.
  • Mouche : hameçon de 12 maximum.
  • Bas de ligne d’une résistance de 2 kg minimum (le 12.8 sur certains flos carbone font + de 2kg).
  • (1) Streamers interdits (autorisés à partir du 1er novembre au 15 mars : taille maxi 3 cm, hameçon de 12 maximum).
  • Bobbies, blobs et imitation d’œuf de saumon interdits.
  • Train de mouches et indicateur interdits
  • Pêche autorisée sur la Dieue (rivière de 1ère catégorie) en période d’ouverture et uniquement en sèche

L’éthique du pêcheur envers le poisson :

  • Les poissons conservés sont immédiatement tués, pesés plein et mis au réfrigérateur.
  • Les poissons remis doivent être décrochés délicatement sans les toucher si possible. Les séances photo doivent se faire au dessus de l’eau.
  •  Ré-oxygénez le poisson au cas ou il montre des difficultés pour repartir (surtout après un long combat).
  • Tout poisson serré par les ouïes est condamné.
  • Tout poisson branché doit être conservé (pris dans les ouïes).

Ce que vous pouvez prélever par jour de pêche :

  • Uniquement les arcs-en-ciel de 40 cm et moins.
  • 2 poissons / jour de pêche en haute saison, 1 poisson en basse saison (3 pour un séjour de 2 jours), pour un poids de 2 kg environ.
  • no kill total sur les farios, ombles chevaliers, ombres communs et arcs de + 4o cm
  • Avant de mettre les truites dans votre glacière ou le réfrigérateur, vous devez les présenter au lodge

( 1 ) Pour quelles raisons nous interdisons le streamer  ?

  • 15 pêcheurs utilisant le streamer, le poisson va être mordeur dans un premier temps, et ensuite il va être stressé, refusant toutes imitations d’insectes, pénalisant ainsi  les autres pêcheurs.
  • Lorsque vous faites appel à l’instinct alimentaire du poisson et non à son instinct d’agressivité, la truite reprendra plusieurs fois dans la journée, maintenant ainsi la qualité de pêche pour tous les pêcheurs.
  • Parce que le site est dédié au loisir et non à la compétition, qui dénature l’éthique de cette belle technique. Le but n’étant pas de scorer mais de pêcher à la vraie imitation de la mouche dans sa métamorphose et non de pêcher avec une canne à la mouche et avec des mouches qui ne ressemblent pas à des mouches (bobbies, œufs de saumon, blobs, imitation de vers de terre… et tout ce que la compétition a amené).
  • Parce qu’ici les eaux sont cristallines, permettant de pêcher ou chasser la truite et non pêcher l’eau au tactile. Ce n’est pas pêcher à la mouche également, d’utiliser un indicateur de touche comme bouchon dans nos eaux claires ou la technique de nymphe à vue peut être pratiquée comme nulle part ailleurs.